Accédez au site du Conseil d'État et de la Juridiction Administrative
Accueil / A savoir / Communiqués / Audience solennelle conjointe de la cour administrative...
12 février 2018

Audience solennelle conjointe de la cour administrative d'appel de Versailles et du tribunal administratif de Versailles du 5 février 2018.

Le 5 février 2018, la cour administrative d'appel a organisé, conjointement avec le tribunal administratif de Versailles, une audience solennelle de rentrée.

Le 5 février 2018, la cour administrative d'appel a organisé, conjointement avec le tribunal administratif de Versailles, une audience solennelle de rentrée à laquelle étaient conviées une centaine de hautes personnalités (parlementaires, autorités judiciaires, civiles et militaires du ressort de la cour).

A cette occasion, M. Terry Olson, Président de la cour administrative d’appel de Versailles et Mme Nathalie Massias, Présidente du tribunal administratif de Versailles, ont tenu à saluer les membres de la représentation nationale présents ainsi que les interlocuteurs avec lesquels les deux juridictions travaillent de manière soutenue et fructueuse.

> Propos introductif de M. Terry Olson.

> Propos introductif de Mme Nathalie Massias.

Cette audience solennelle a également donné lieu à deux interventions de M. Emmanuel Decaux, professeur émérite de l’Université Panthéon-Assas Paris II et de M. Patrice Gueniffey, directeur d’études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales dans le cadre d’une conférence ayant pour thème « La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 : quand Versailles parlait au monde ».

 

Emmanuel Decaux est professeur émérite de l’Université Panthéon-Assas Paris II. Ses travaux portent sur le droit international public et notamment le droit international des droits de l’homme. Il a publié un manuel de droit international public (Dalloz, 10° éd., 2016) et dirigé de nombreux ouvrages collectifs, comme un commentaire du Pacte international relatif aux droits civils et politiques (Economica, 2011). En son honneur, ont été récemment publiés des Mélanges intitulés Réciprocité et universalité, sources et régimes du droit international des droits de l’homme (Pedone, 2017). Il a une expérience internationale diversifiée, au sein de l’OSCE comme de l’ONU, et siège depuis six ans comme membre du Comité des disparitions forcées qu’il a présidé pendant cinq ans. Il est également membre de la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH).

Patrice Gueniffey est directeur d’études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales. Spécialiste de l’histoire de la Révolution française, il lui a consacré plusieurs ouvrages, dont La Politique de la Terreur. Essai sur la violence révolutionnaire, 1789-1794 (Gallimard, 2003). Depuis quelques années il consacre ses recherches à l’histoire napoléonienne. Après avoir réédité le Napoléon de Jacques Bainville (Gallimard, 2005), il a publié Le 18 Brumaire. L’épilogue de la Révolution française (Gallimard, 2008), Histoires de la Révolution et de l’Empire (Perrin, 2011), Bonaparte (Gallimard, 2013) et Napoléon et de Gaulle, deux héros français (Perrin, 2017).

 

  • La Lettre de la justice administrative

    Consultez tous les numéros

    lalja

Toutes les actualités

toutes les actualités